Histoire d’eau

La création du syndicat  s’est faite en 1971 de par la volonté des élus d’ Oradour sur Vayres et de Cussac. Le syndicat ne comprenait que ces 2 communes et était géré en régie. Les sources étaient situées sur la commune de Cussac.

En 1976, le syndicat s’est agrandi avec l’arrivée des communes de Saint Bazile, Chéronnac, Vayres et Videix et a pris le nom de Vayres- Tardoire. Le premier président en a été M. Robert Raynaud, auquel ont succédé M. Léon Dubois, puis M. Albert Malivert et enfin notre président actuel M. Jean-Pierre Chalard. Compte tenu de  l’agrandissement du territoire du syndicat, celui-ci a fait appel à un délégataire de service public. La gestion du réseau a donc été confié à la Sablaise des eaux  qui est devenue SOGEA puis CISE  avant d’être rachetée par SAUR.

La commune de Champsac a rejoint le syndicat en 1981, suivie par Champagnac la Rivière une décennie plus tard,

Au 1er janvier 2017 la commune de Dournazac est venue s’ajouter au syndicat,

Le 1er janvier 2019 les deux communes constituant le syndicat Val de Tardoire sont venues grossir l’ensemble, pour créer le SIAEP Vayres et Tardoire.

Comme beaucoup de réseaux ruraux d’eau potable, celui du SIAEP s’est formé progressivement de la réunion de 8 réseaux communaux, ce qui explique sa complexité avec 12 sites de prélèvement, 6 unités de production et 18 ouvrages de stockage, soit une capacité de stockage de plus de 3 000 m3.

  • Date de création 1971 avec seulement 2 communes adhérentes
  • Communes adhérentes à compter du 1er janvier : Champagnac-la-rivière, Champsac, Cheronnac, Cussac, Dournazac, Les-Salles-Lavauguyon, Maisonnais-sur-Tardoire, Oradour-sur-Vayres, Vayres, Videix et Saint-Bazile.
  • Président : M. Chalard
11 réseaux communaux - 12 sites de prélèvement
6 unités de traitement et 18 ouvrages de stockage
une capacité de stockage de plus de 3 000 m3